mon histoire

Je suis Atika, j’ai 46 et je suis maman d’une petite de 6 ans et j’ai réussi à être enceinte naturellement à l’âge de 39 ans, miracle ! Car avant j’ai connu la fécondation in vitro et ses lourds traitements, sans succès…
Alors comment te dire TOUT EST POSSIBLE !
 
Force à toi si l’enfant désiré n’est pas encore là. Sache qu’il te regarde depuis le ciel. Tiens bon, la vie est faite de surprise et tout ce que nous souhaitons arrive le jour où on l’attend le moins. Alors lâche prise, lâche juste pour dire à l’univers, j’ai confiance en la vie et je suis prête.
Avant de devenir maman, j’ai été cette femme, cette femme indépendante, pétillante, enjouée, prête à relever tous les défis.
 
Je viens d’une famille de 5 enfants et j’ai grandi avec un modèle parental où la femme n’a pas son mot à dire. La femme est là juste pour servir les hommes. Alors comment te dire à quel point ma soif de liberté et d’amour étaient volcaniques à l’intérieur de moi.
 
Ça bouillonnait en permanence. Mon obsession était de fuir cette ambiance moyenâgeuse. Lorsque tu aspires à t’émanciper pour faire de ta vie un rêve grandiose, dans ce genre de situation c’est comme nager à contre-courant et prendre des grosses vagues dans la gueule. Tu ne peux que te noyer…
 
Dans ces conditions, ma seule alternative était le travail. Travailler pour être indépendante, travailler pour montrer que je pouvais être quelqu’un sans un homme, sans un mari. 
Je suis alors au sommet de ma vie et toutes les opportunités sonnent à ma porte. Puis je me marie par injonction et ma vie m’échappe, n’a plus aucun sens. Je suis envahie de doute, d’incertitude, de déprime et plus rien n’a d’attrait. J’attends désespérément un ange pour me sauver. Ni famille, ni mari, ni ami ne se fera l’écho de mon appel silencieux. Il m’est difficile de la reconnaître mais personne n’a rien vu ou voulu voir. Il était pourtant facile d’observer que j’étais éteinte. Je suis de nature joviale, plein d’entrain, de motivation, de force, de réussite, de gaieté, d’amour, d’empathie et bien plus encore. Viens te frotter à la bête et tu pourras avoir un aperçu ! Un aperçu de ce qu’est la force tranquille…
 
En vain, personne pour me tendre la main même ceux à qui j’aurais donné un rein sans réfléchir. 
Heureusement, les forces de la nature se sont déployées pour me guider doucement vers la psychothérapie. Une formidable expérience que j’ai la chance de poursuivre. Alors un énorme merci, un big up en fanfare à toute cette peur, cette angoisse, ces démons qui sont venus déséquilibrés mon équilibre fusse-t-il même instable.
 
Grâce à toutes ces émotions négatives, j’ai pu faire le tri dans ma vie avec les autres mais surtout avec moi-même. Alors, il faut rendre à César son mérite. Merci donc à ce poison pernicieux qui se diffusait en douceur au fil des jours, des mois, des années et qui a remis en cause toute mon existence. Ce poison n’était autre que mon écho intérieur, mes profondeurs abyssales, mon appel à l’aide. Et le challenge « deep dark » a su me reconnecter à la vie et à ses merveilles.
 
Aujourd’hui, je vis pour moi-même, avec moi-même et grâce à moi-même. 
Toutes ces années de psychothérapie, de coaching, d’investissement sur moi, de patience, de remise en question sont le fruit d’une approche que je te propose de découvrir au travers de mes séances. Bienveillance, respect, confidentialité, écoute active, sécurité et lâcher-prise encadreront notre espace.
Mon accompagnement a pour but de mettre les choses à plat, d’être lucide avec toi-même pour déployer tes ailes et la femme exceptionnelle que tu es.
 
Il n’est pas question de faire abstraction de ton coté sombre mais bien au contraire de le connaitre, le considérer et lui faire de la place pour tout simplement le laisser vivre sans qu’il soit un frein. Le bien ne peut exister sans le mal alors tendre vers un équilibre demande de connaître ses profondeurs. « Pour arriver à être ce que vous voulez être, vous devez accepter d’être ce que vous ne voulez pas être ».
C’est pourquoi, le combat le plus dur à livrer est le combat avec soi-même, n’est ce pas. C’est la raison pour laquelle la plupart des gens préfèrent passer leur vie à culpabiliser les autres ou a critiquer plutôt que d’affronter leurs propres démons.
Il est question d’en finir avec l’auto-sabotage, la peur, le stress, la procrastination, l’énergie négative, la vie plate et dénuée de sens. 
 
De plus, si tu es maman, il est question de donner un amour de qualité à tes enfants et de montrer l’exemple. Une femme heureuse versus une maman épanouie car souviens-toi, les enfants imitent, voient et ressentent tout….

Prends cette décision qui va changer ta vie !